en

Comment bien vivre sa césarienne ?

Aucune femme ne doit se sentir incapable à mettre au monde son enfant !

Bien vivre césarienne

Nul ne peut nier que l’accouchement par césarienne n’est en aucun cas un acte anodin. Certaines femmes demandent cette façon d’accoucher alors que d’autres sont contraintes.

La césarienne et l’angoisse

Chaque femme étant différente face à la perspective d’accoucher par césarienne, chaque femme réagira d’une façon différente par rapport à une autre. En effet devenir maman implique toujours un accouchement par voie basse, des contractions et une vive douleur. Par contre pour d’autres femmes, la façon d’accoucher n’est pas aussi importante que la grossesse en elle-même et son développement qui procure la sensation d’être bien.

Il existe aussi celles qui redoutent tellement l’accouchement classique qu’elles choisissent directement la césarienne. En tous les cas, peu importe la façon dont elle est ressentie, elle doit être perçue tout simplement comme une autre forme d’accouchement.

La césarienne et le manque d’estime de soi

Il n’est en aucun cas dévalorisant d’accoucher par césarienne plutôt que par voie basse. En effet, la femme ne doit pas se sentir incapable à mettre au monde son enfant. Chaque corps est différent d’un autre et il en va de la vie de la future mère et de son enfant. Il faut juste ne pas taire ses angoisses et en parler avec un proche ou un membre de la famille.

Accouchement césarienne et entourage

Vous allez accoucher par césarienne et vous vous inquiétez à ce propos? Parlez-en à votre entourage. Au lieu de vous isoler pour ne pas évoquer vos angoisses, il y a lieu d’en parler à sa mère ou un membre de sa famille ou une amie proche et évacuer tout ce qui vous vient à l’esprit à propos de ce sujet.

Il faut comprendre que le titre de maman n’est pas accordé seulement aux femmes qui accouchent par voie basse. Même s’il est prévu un accouchement par césarienne, les neuf mois de grossesse sont là pour justifier un lien mère-enfant inébranlable.

Article qui pourrait vous intéresser : l’accouchement par voie basse après une césarienne

Les suites opératoires

Elles sont aussi angoissantes ! Pour éviter de vous inquiéter outre mesure, essayez de demander davantage de renseignements au gynécologue ou à la sage-femme qui vous répondront avec précision. Il faut juste ne pas s’inquiéter et être détendue et sereine le jour de l’accouchement et que le bébé arrive en bonne santé.

Et vous, dites-nous ce que vous en pensez !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Commentaires

0 commentsaire

Ecrit par: mourad

femme-enceinte-bien-vivre-grossesse-au-travail

Femme enceinte : Comment bien vivre sa grossesse au travail ?

voyager pendant la grossesse

Voyager pendant la grossesse : ce que vous devez savoir