en ,

Fausse couche : causes, signes et prévention

fausse couche causes signes

La fausse couche est une expérience douloureuse et pesante pour la femme et son entourage. C’est une interruption spontanée mais naturelle de la grossesse suivi de l’expulsion du foetus par le corps. Si cet incident intervient durant 15 premières semaines d’une grossesse, on dit que c’est une fausse couche précoce. Elle est appelée tardive, si elle survient après cette période. Dans les deux cas, quelques symptômes, parfois douloureux vont apparaître chez la femme pour manifester ce changement. Il est important de reconnaître ces signes pour prendre les mesures nécessaires qui éviteront d’autres accouchements spontanés, mais aussi de comprendre pourquoi cela nous arrive :

Les causes d’une fausse couche

Contrairement à ce que l’on pense, le stress et la fatigue n’ont pas été prouvés comme cause d’une fausse couche. Les trois causes suivantes combine 85 % des cas :

Première cause : les anomalie chromosomique

Un problème de répartition de paires de chromosomes est la raison la plus commune. Une paire en moins (monosomie) ou une paire en plus (trisomie) empêche dans la plupart des cas, la viabilité de l’embryon. La sélection naturelle entre en jeu, le corps expulse automatiquement cet oeuf qui ne pourra donner naissance, à un bébé vivant.

Deuxième cause : les anomalies de l’utérus

Une malformation de l’utérus, la rendant trop fine ou trop allongée, ne permet pas à l’embryon de se développer. Si le col de l’utérus, la porte qui doit rester fermé jusqu’à l’accouchement, n’est pas assez solide, il peut s’ouvrir prématurément est provoqué une fausse couche.

Troisième cause : Un dérèglement hormonale

Un taux de progestérone insuffisant dans le corps d’une femme, est suffisant pour faire échouer une grossesse. La même conséquence s’applique si le taux de testostérone est plus élevé que le normal.

Reconnaître les signes d’une fausse couche

La manifestation de quelques symptômes anormaux chez le corps de la femme, expriment l’arrivée immédiate d’une fausse couche. Il est important d’apprendre à les distinguer des faux signes.

Saignements vaginaux : un sang de couleurs brunâtres ou rouges vifs, suivis de douleurs insupportables à courte durée et de mauvaises odeurs. Les douleurs s’arrêtent quand l’utérus aurait tout expulsé.

Pertes caillots : si vous remarquez une perte de caillots anormales pendant la grossesse, déplacez-vous aux urgences. C’est un signe dangereux qui est généralement accompagné d’une hémorragie. Une intervention chirurgicale est nécessaire pour vider l’utérus.

Crampes pelviennes fortes : au niveau du bassin, vous ressentez des crampes à intervalles régulières. Elles se manifestent quand l’utérus essaye de se nettoyer par le biais de contractions.

Disparition des signes de grossesses : pendant le premier trimestre, les signes de grossesses sont palpables. L’atténuation de ces symptômes (gonflement des seins ou l’arrêt des nausées) est fortement liée à une fausse couche.

Je réagis face à une fausse couche

D’habitude, le corps fait un bon travail pour nettoyer l’utérus et démarré un nouveau cycle après une fausse couche. Il est toutefois obligatoire de consulter son médecin pour faire une échographie et évalué la situation de votre corps. Si l’expulsion est complète, aucune intervention n’est nécessaire. Par contre, si l’expulsion est incomplète, vous recevrez des comprimés contenant des hormones qui provoquent des contractions.

Dans le cas d’une fausse couche tardive (>3 mois), une hospitalisation est nécessaire pour retirer manuellement (avec machines) ce qui reste. Elle est une expérience difficile à vivre autant pour les femmes que pour leurs hommes. Sachez que plus de 20 % des femmes enceintes subissent cet incident, vous n’êtes pas responsables. C’est un phénomène de sélection naturelle dont vous n’avez pas le contrôle.

Généralement la fausse couche est unique, cela veut dire que les prochaines grossesses ne contiennent pas de risques. Dans les autres cas, avec l’accompagnement d’un médecin spécialiste, vous allez déterminer la cause à l’origine de la fausse couche et y remédier avec un traitement adapté. Courage !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Commentaires

0 commentsaire

Ecrit par: mourad

Testez la santé de votre couple !

comment donner biberon bébé

Les 4 étapes à suivre pour donner le biberon à bébé