en ,

Fripe : 6 astuces pour bien chercher dans une friperie

Trouver une bonne pièce au fripe ? C’est pas du gâteau !

friperie : bien chercher fripe tunisie

La friperie et la Tunisienne : une histoire d’amour. Elles ont fleuri un peu partout et sont rapidement devenues sa “marque” préférée. La fripe est un marché de vêtements et accessoires de secondes mains, provenant principalement de la France et de l’Espagne. Elle est une alternative à la fois économique et écologique. On remarque que la mauvaise image qui portée sur ce mode de consommation s’est lentement dissipée. Vous pouvez être fière maintenant de dire que cette magnifique pièce provient du fripe !

Mais ce n’est pas du gâteau de tomber sur la perle rare. La friperie est comme la caserne d’Ali Baba : il y a un trésor à l’intérieur, mais si on ne connaît pas le mot de passe (les bonnes astuces) on ne pourra jamais en profiter. Que vous soyez une chineuse pro ou encore apprentie, découvrez les petites astuces pour chercher malin :

Fripe : on se lève tôt !

Règle d’or numéro 1 du fripe : se lever de bonne heure. Les belles pièces s’envolent rapidement et les meilleures offres partent en un clin d’oeil. La fripe appartient à ceux qui se lèvent tôt. Certes, les couches tard vont avoir du mal, mais il faut faire l’effort. Dites-vous que vous serez récompensé par les pièces que vous allez dénicher. Dans le domaine du fripe en Tunisie, 6h du matin est considéré trop tard, alors faites vos calculs. On essaye aussi de porter une tenue légère, claire, aérée, bref, celle qui vous met la plus, confortable. Chiner dans la fripe, est fatiguant, mettez vous le plus à l’aise pour fouiller tranquillement et essayez les habits sur place.

Prendre une longueur d’avance au fripe

Les expertes en chinage, ne vont pas être contente que cette astuce soit partagée au grand public, mais entre nous, ce n’est pas grave. Lors de votre prochaine visite, sympathiser avec les commerçants des friperies et récoltez leurs numéros de téléphone. Vous les appellerez pour connaître les dates des nouveaux arrivages et ne plus se prendre la tête à vous déplacer tous les jours.

Être très patiente

La patience est l’un des points forts d’une chineuse de fripe. Les vêtements de secondes mains sont généralement désordonnés, placés les uns sur les autres pour former des montagnes de linges. Vous aurez sûrement en tête quelques idées de vêtements à trouver en entrant dans le marché. Mais après une heure de fouille et d’aller-retours sans aucune valeur ajoutée, vous pouvez rapidement être découragée.

Les moins patientes peuvent aller directement dans un “fripe de luxe” où les rayons sont organisés par catégorie et présélectionnés. Les prix sont nettement plus cher, mais toujours raisonnables. Les autres doivent planifier leur chemin entre chaque “pelle de vêtements” pour ne rater aucune et ne plus revenir aux mêmes endroits.

Prenez tout ce qui vous intéresse

Le chinage doit être efficient. Ne bloquez pas longtemps sur une seule pièce, pour décider de l’emporter ou non. Ne vous précipitez pas non plus. Une fois remise sur place, elle sera arrachée en un clin d’oeil par d’autres prédateurs qui vous surveillaient. Faites le bon choix pour ne pas regrettez. Il est conseillé de prendre tout ce qui semble vous intéressez, après tout, ça ne coûte rien. En rentrant à la maison, elles peuvent vous allez à merveille !

Inspectez bien les vêtements de la friperie

Regardez l’étiquette de chaque vêtement qui vous a intéressé et faites le tri. Privilégiez les matériaux comme le coton, le cuir, la laine, la soie et le cachemire. Vérifiez intégralement son état, surtout la présence des trous, taches, les zones décousues qu’on ne remarque pas à première vue. Si c’est un défaut réparable comme un bouton qui manque, ou un petit geste de couture fera l’affaire, alors n’y faites pas attentions.

Partez souvent

La dernière astuce est de ne pas se contenter d’une seule visite avant d’abandonner. Certaines femmes y vont tous les jours, car elles savent bien qu’il existe de belles opportunités à ne pas rater. Il est vrai qu’on a une vie, des responsabilités et autres choses à faire, ce n’est pas évident de trouver le temps. C’est pourquoi il ne faut pas rater les week-ends, les congés et les jours fériés pour développer vos compétences en chinage.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Commentaires

0 commentsaire

Ecrit par: mourad

comment donner biberon bébé

Les 4 étapes à suivre pour donner le biberon à bébé

bienfaits et recette maison de soins beurre de karité

Beurre de karité : recettes pour soins de la peau et cheveux