en , ,

Grossesse : Quelles mesures prendre en cas de diabète gestationnel

On le fait point sur ce type de diabète.

diabete gestationnel

Le buying modafinil online legal uk diabète gestationnel peut entraîner de graves complications tant pour la mère que pour le bébé. C’est pour cela qu’un suivi est de la plus haute importance durant la période périnatale. Des médicaments existent pour éviter ce genre de problèmes mais il y a aussi d’autres solutions

Le diabète gestationnel est remarqué pour la première fois durant la grossesse. Ceci est dû à plusieurs facteurs et des conséquences pour la mère et l’enfant que nous vous expliquerons ci-dessous.

Les risques du diabète gestationnel

Le diabète gestationnel entraîne chez la femme enceinte plusieurs risques dont les plus importants sont la prééclampsie, l’accouchement prématuré, la césarienne, l’hypoglycémie néonatale, nourrisson en surpoids et obésité pédiatrique…

Il est aussi tout à fait possible que surviennent chez la mère des complications à long terme comme un diabète de type 2 ou des maladies cardiovasculaires.

Les causes du diabète gestationnel

diabète gestationnel

Parmi les facteurs de risques, il y a lieu de citer la présence de diabète dans la famille, l’âge, le style de vie, le poids et bien sûr le fait d’avoir eu un diabète gestationnel pendant la ou les grossesses précédentes. Le risque est augmenté si vous rajoutez un manque d’exercice physique, la consommation de risque raffiné, les graisses…

L’impact du stress pendant la grossesse

Le stress est considéré comme étant aussi un facteur de risque. Certaines études ont pu mettre un lien entre le stress et le niveau de glycémie à jeun. Les troubles d’humeur connus chez la femme enceinte sont plus fréquents chez les femmes atteintes de diabète gestationnel, ceci sans compter le risque de dépression dont la croissance explose. Tout ceci va conduire à un trouble qui tend à diminuer toute activité physique et se tourner vers une alimentation déséquilibrée. Le retour au poids normal à savoir celui d’avant-grossesse est conseillé au maximum 12 mois après l’accouchement. Ceci étant, malheureusement il y a 20 à 60% de femmes qui n’atteignent pas cet objectif.

Les conséquences sur le nouveau-né

En cas de diabète gestationnel de la mère, l’enfant risque de naître en surpoids néonatal. La composition corporelle sera modifiée. Le stress et la dépression pourront d’un point de vue hormonal favoriser un retard de croissance intra-utérin et plus tard une obésité.

La prise en charge du diabète gestationnel

Pour répondre à cette pathologie, il y a lieu d’évaluer et de prendre en charge les aspects liés à la condition physique, l’alimentation et l’état psychologique. Il est conseillé 30 mn d’activités physiques modérées par jour sans compter un rééquilibre nutritionnel. Les sports qui sont censés améliorer le contrôle de la glycémie sont la marche, le vélo stationnaire et les exercices de renforcement musculaire.

En ce qui concerne la nutrition, il faut limiter les apports en glucides pour constituer de 30 à 45% de l’apport énergétique total. Une femme en surpoids ou obèse peut réduire son apport énergétique journalier de 30% sans risque en conservant au moins 1600 à 1800 Kcal/ jour et la consommation de nutriments essentiels. C’est donc pendant la période périnatale que doit être effectuée la prise en charge du diabète gestationnel.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Commentaires

0 commentsaire

Ecrit par: mourad

aliments interdits pendant la grossesse

Femme enceinte : les aliments interdits pendant la grossesse

limiter les nausées de grossesse

Nos 10 conseils pour limiter les nausées de grossesse