en

TDAH : Qu’est ce que l’hyperactivité chez un enfant ?

hyperactivité chez un enfant

Il bouge dans tous les sens et ses enseignants se plaignent de son comportement chaque jour. Il saute du coq à l’âne et ne peut se concentrer sur une seule tâche à la fois : votre enfant est peut-être hyperactif. On dit bien peut-être, car les parents sautent immédiatement à cette conclusion dès qu’ils remarquent que leurs enfants sont beaucoup très agités.

Ne vous trompez pas, la plupart des enfants âgés entre 3 et 9 ans présentes ce symptôme et c’est justement normal. On parle ici d’un cas plus sérieux qui nécessite un accompagnement délicat et même un traitement médical.

Voici quelques conseils qui vous permettront de comprendre et d’identifier une vraie hyperactivité chez un enfant :

L’hyperactivité chez un enfant c’est quoi ?

Derrière un enfant qui présente une perturbation au niveau scolaire, de la concentration et des réactions agressives se cache le trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH).

C’est une maladie qui est encore mal reconnu en Tunisie. On leurs colles souvent l’étiquette “c’est encore un enfant, il se calmera avec l’âge” qui n’est ni saine pour l’enfant ni pour son entourage. On estime pourtant que 70 % des enfants hyperactifs garderont ce syndrome à l’âge adulte.

L’hyperactivité est d’ordre neurologique affectant les garçons plus que les filles (1 fille sur 4 garçons) et doit être traité pendant que l’enfant est encore jeune.

Il est aujourd’hui difficile de déceler l’hyperactivité, car il n’existe pas de marques biologiques que les analyses peuvent révéler. Il existe par contre une part d’hérédité dans les causes du développement de ce trouble chez l’enfant, mais aussi de l’environnement familial instable et l’alimentation intra-utérine (tabagisme ou l’alcoolisme de la mère).

L’hyperactivité chez un enfant : Les critères pour la reconnaitre

Le TDAH est un trouble comportemental qui est caractérisé par trois symptômes majeurs : l’agitation excessive, l’inattention et l’impulsivité.

L’identification la plus correcte de ces critères se fait d’abord d’un médecin généraliste ou un pédiatre. Il effectuera un diagnostic sur l’enfant pour déceler les signes de l’hyperactivité et s’il suspecte leurs présences, il vous orientera vers un spécialiste comme : le pédopsychiatre, le neurologue ou un neuropédiatre.

Voici les signes de l’hyperactivité chez un enfant auxquels vous devez y prêter votre attention :

L’agitation

  • Les parents se basent surtout sur l’agitation pour créer à l’hyperactivité :
  • Il bouge sans cesse (il n’aime pas jouer au calme, les puzzles, le coloriage, l’écriture, écoutez des histoires…).
  • Il ne reste pas assis sur la chaise longtemps avant de se lever.
  • Il court et grimpe partout. (sur la table, les arbres, la maison…)
  • Il agite souvent ses mains et ses pieds.
  • Il ne peut finir de laisser ses chaussures sans passés à autre chose

La liste n’est pas exhaustive, mais un enfant hyperactif n’est pas forcément agité comme le cas des filles qui manifestent leurs troubles par l’inattention (rêveuses et l’esprit ailleurs).

L’inattention

Ce symptôme se révèle surtout quand l’enfant intègre l’école primaire, le personnel a un rôle essentiel pour son repérage.

  • Son attention est détournée au moindre bruit et ne peut la garder plus que quelques secondes.
  • Il présente des difficultés d’apprentissage, de lectures, d’écritures ou de compréhension en général.
  • Il semble souvent ne pas écouter lorsqu’on l’interpelle.
  • Il perd souvent ses affaires, fournitures scolaires.
  • Il oublie les activités routinières.

L’impulsivité

Les enfants affectés par le TDAH sont souvent mal accepté par leurs parents et éducateurs. Ils les considèrent comme de “mauvais caractère” ou “mal élevé” à cause de leurs comportements parfois agressifs.

Ce rejet, accentue encore la sévérité de ses symptômes, qui peut même pousser l’enfant à se mettre en danger pour attirer la compassion de son entourage.

C’est pourquoi il est important de les accompagner après qu’on ait vérifié plusieurs des signes suivants :

  • L’enfant impulsif refuse qu’une chose ou personne lui résiste.
  • Il trépigne, hurle et parle excessivement.
  • S’il n’obtient pas ce qu’il veut, il peut faire des crises de nerfs.
  • Il se précipite à répondre aux questions sans attendre qu’on ait fini de les poser.
  • Il interrompt autrui et impose sa présence (conversation, jeux des autres).7

Si vous soupçonné une que votre enfant est hyperactivité alors découvrez nos conseils sur le sujet pour vous aider a le gérer et le traiter. Et vous, quels sont les moyens qui vous ont permis d’identifier l’hyperactivité chez votre enfant ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Commentaires

0 commentsaire

Ecrit par: mourad

enfant hyperactif quoi faire

Mon enfant est hyperactif : que dois-je faire ?

outils pour bricoler à la maison

Les 7 outils indispensables pour bricoler à la maison