en

Toxoplasmose et grossesse : risques et prévention

toxoplasmose grossesse

La toxoplasmose, cette maladie qui touche la quasi totalité de la population mondiale sans qu’on s’en rende compte. Elle est peut-être sans danger pour notre santé mais pour le cas d’une femme enceinte, il y a de quoi s’inquiéter ! Qu’est-ce que la toxoplasmose ? Quels risques pour mon bébé pendant la grossesse et comment la traiter ?

C’est quoi la toxoplasmose ?

La toxoplasmose est le nom donné par le Dr.Charles Nicolle de Tunis, à l’infection par le parasite Toxoplasma gondii. Ce parasite se trouve dans la terre, la viande crue ou chez les animaux domestiques qui en consomment souvent comme les chats. On peut être contaminé de plusieurs façons, en consommant de la viande mal cuite, des légumes mals lavés ou mettre la main sur la bouche par maladresse après avoir touché les excréments de chat.

Malgré qu’elle est une maladie, la toxoplasmose ne présente pas de risques pour notre santé, car un seul contact suffit pour développer une immunité qui l’empêche de se manifester. La toxo est asymptomatique, ca veut dire qu’elle ne possède pas de symptômes révélateurs, c’est pourquoi elle est passée inaperçu chez l’un tiers de la population mondiale infecté par ce parasite.

Toutefois, on ne peut pas dire de même pour les femmes enceintes et les personnes qui ont un système immunitaire déficient. Chez eux, les conséquences de la toxoplasmose peuvent être alarmant :

La toxoplasmose et la grossesse

Une femme enceinte qui possèdent les anticorps contre la toxoplasmose suite à une infection avant la grossesse ne cours aucun risque de contaminer son foetus. C’est dans le cas où son premier contact avec le parasite survient au cours de la grossesse, que la maladie devient dangereuse, d’où l’importance de l’hygiène pendant cette période. La futur-maman n’encourt aucun risque à part quelques symptômes légers (fièvre, fatigue, maux de tête) alors que le foetus peut souffrir de séquelles. On parle alors de toxoplasmose congénital.

Quels risques pour le bébé ?

Une toxoplasmose contractée au cours de la grossesse, présente des conséquences pour le futur-bébé. Le parasite, colonise petit à petit l’organisme de la maman, qui elle ne s’en rendra pas compte, jusqu’à s’introduire dans le placenta.

Au premier trimestre de grossesse : la contamination est très rare (5%) mais les conséquences sont plus graves. Bébé n’étant pas en mesure de se défendre avec un système immunitaire immature, le parasite en bénéficiera pour s’attaquer à ses fonctions cérébrales et peut provoquer son décès.

Au deuxième trimestre de grossesse : la contamination de toxoplasmose est fréquente (40%), mais moins dangereuse. Même si le cerveau peut-être touché, la fonction oculaire reste la plus vulnérable.

Au troisième trimestre de grossesse : c’est vers l’approche de l’accouchement que la toxoplasmose a le plus de chance de toucher le bébé. Si le foetus en est sorti sans infections jusqu’à cette période la toxoplasmose ne présente plus de danger pour sa santé à part les cas de dysfonctionnement occulaire qui deviennent plus courants.

Le dépistage de la toxoplasmose pendant la grossesse

En début de grossesse, plus précisément lors de la première visite prénatal, votre médecin traitant se chargera d’effectuer une prise de sang pour déterminer si vous êtes infecté par la toxoplasmose. Si la toxoplasmose est positive, il n’y a pas de risques, mais si elle est négative, vous serez surveillé tout au long de la grossesse.

À partir de la 18e semaine de grossesse, une ponction du liquide amniotique est effectuée afin de vérifier si le parasite a traversé le placenta. Si c’est le cas, bébé est alors infecté et la futur-maman recevra un traitement par antibiotique jusqu’à la date d’accouchement.

En plus de cela, votre médecin vous invitera à une série d‘échographies à hauteur d’une fois par mois pour dépister l’existence de malformations.

Découvrez les 3 échographies obligatoires pendant la grossesse.

Prévenir la toxoplasmose par l’hygiène

Une femme enceinte qui s’avère n’être jamais infecté par une toxoplasmose doit veiller à ne pas être contaminé pendant sa grossesse. Avec ces quelques règles d’hygiène, vous pouvez éviter d’attraper ces parasites :

  • Évitez de consommer de la viande crue ou insuffisamment cuite ou des oeufs crus.
  • Évitez de jouer avec votre chat ou de vous approcher d’un chat étranger.
  • Évitez les contacts avec des matériaux potentiellement contaminés par les excréments de chats comme sa litière ou la terre du jardin. Demandez à votre conjoint de s’en occuper ou utiliser des gants si vous devez le faire seule.
  • Lavez et épluchez bien, les légumes et fruits mangés crus et les herbes aromatiques. Privilégiez les légumes cuits.
  • Lavez-vous toujours les mains avant de cuisiner et de manger (surtout après avoir manipulé de la viande ou des légumes crus)
  • Ne vous frottez pas les yeux après avoir manipulé de la viande crue ou de la terre.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Commentaires

0 commentsaire

Ecrit par: mourad

baby blues après accouchement

J’ai eu le baby blues après l’accouchement !

bienfaits huile d'olive bébé

L’huile d’olive pour bébé : des bienfaits extraordinaire